Séance virtuelle n° 5 du 19/01/12

Déroulé intégral de la séance du 19/01/12

[19/01/12 21:00:26] Olivier Bleys: Bonsoir
[[19/01/12 21:04:20] atelier_Thomas LeGuennic: oui, bonsoir
[19/01/12 21:08:23] Olivier Bleys: Ce soir, je voudrais commencer par évoquer ce projet de " livre collectif " qu'un des vôtres, Alexandre, a proposé lors de la dernière séance présentielle.
[19/01/12 21:09:17] atelier_Thomas LeGuennic: Je me souviens… à propos d' "étranges voyageurs"
[19/01/12 21:10:05] atelier_Antoine Beaur: Bonsoir
[19/01/12 21:10:12] atelier_Thomas LeGuennic: Bonsoir
[19/01/12 21:10:47] atelier_Antoine Beaur: et bonne année
[19/01/12 21:10:55] Olivier Bleys: Bonsoir Antoine, tous mes vœux également !
[19/01/12 21:10:58] atelier_Antoine Beaur: merci
[19/01/12 21:10:59] atelier_Thomas LeGuennic: Merci, toi aussi
[19/01/12 21:11:22] Olivier Bleys: J'évoquais le projet de " livre collectif " soumis par Alexandre, un des étudiants participants, lors de la dernière présentielle.
[19/01/12 21:11:48] Olivier Bleys: Je crois l'idée intéressante mais, avant d'y engager les étudiants volontaires, avant aussi de solliciter les institutions partenaires de l'atelier pour un éventuel soutien financier, il faut nous assurer… que le projet " accrochera " et sera mené à terme.
[19/01/12 21:12:23] Olivier Bleys: En deux mots, voilà ce dont il s'agit, ou plutôt l'état de nos réflexions…
[19/01/12 21:13:01] Olivier Bleys: Un vrai petit livre, publié en quelques dizaines d'exemplaires, réunissant l'ensemble des contributions de l'atelier au cours de l'année.
[19/01/12 21:13:30] Olivier Bleys: Mais un livre " pensé " dont la forme, le fond, le contenu, la structure fassent l'objet de concertations et de réflexions entre nous.
[19/01/12 21:14:14] atelier_Karoliina Vesa: Bonjour, et meilleurs voeux à tous (et désolée de mon retard)!
[19/01/12 21:14:27] Olivier Bleys: Bonjour ! Bienvenue Karoliina ! Tous mes vœux également !
[19/01/12 21:14:36] atelier_Antoine Beaur: merci, de même.
[19/01/12 21:14:37] atelier_Thomas LeGuennic: Bonne année !
[19/01/12 21:14:46] Olivier Bleys: Je poursuis sur le livre.
[19/01/12 21:15:09] Olivier Bleys: Pour ma part, je crois qu'un fil directeur, éventuellement narratif, s'impose.
[19/01/12 21:15:41] Olivier Bleys: Alexandre proposait un thème, qui permette l'unité de lieu : Bordeaux.
[19/01/12 21:15:53] Olivier Bleys: La ville, le territoire, concret ou imaginaire…
[19/01/12 21:18:11] Olivier Bleys: De mon côté (les deux propositions ne sont nullement rivales, plutôt complémentaires, et j'entendrai les vôtres avec plaisir), je songeais à une ethnographie à la fois fantaisiste, voire farfelue, et très méthodique, s'appliquant aux univers personnels dont nous sommes tous porteurs. Un personnage : l'ethnographe, un scientifique chargé d'explorer notre intimité, jusqu'aux moindres replis de notre imaginaire.
[19/01/12 21:18:59] Olivier Bleys: Un livre comme " ailleurs " d'Henri Michaux, est un exemple de cette ethnographie littéraire.
[19/01/12 21:19:13] Olivier Bleys: Mais, avant tout, est-ce que l'idée d'une publication collective vous stimule ?
[19/01/12 21:20:49] atelier_Thomas LeGuennic: Je trouve que c'est une bonne idée. Cela permet d'avoir un objectif, quelque chose de collectif et de créatif. Toutefois je suis plutôt réservé quant à ma capcité à m'impliquer (concours, etc.)
[19/01/12 21:22:12] Olivier Bleys: C'est un peu la difficulté de l'atelier, je crois : les étudiants affrontent de lourdes échéances, notamment scolaires, ce qui leur laisse peu de temps et de disposition d'esprit pour suivre un projet dans la durée. Au final, les sympathisants sont plus nombreux que les participants effectifs. Ce n'est nullement leur faute !
[19/01/12 21:23:28] Olivier Bleys: Bon. Je sais qu'Alexandre prépare un courriel dans lequel il vous exposera ce projet. Nous aurons l'occasion d'y revenir, et d'y réfléchir plus avant.
[19/01/12 21:24:03] Olivier Bleys: Ecrivons un peu.
[19/01/12 21:24:39] Olivier Bleys: Dans la lignée de l'exercice sur l'attention que je vous ai proposé la dernière fois, j'aimerais vous soumettre une idée d'activité, ce soir.
[19/01/12 21:25:24] Olivier Bleys: Pour commencer, rendons-nous sur le site Internet du Monde : http://www.lemonde.fr/
[19/01/12 21:26:03] Olivier Bleys: … et choisissons un article en une, le premier qui accroche notre regard…
[19/01/12 21:26:44] Olivier Bleys: … dans cet article, piochons une phrase au hasard, assez courte (une seule contrainte : qu'elle soit intelligible et ne soit pas extraite du " chapeau ", l'en-tête de l'article)…
[19/01/12 21:27:15] Olivier Bleys: Nous allons broder autour de cette phrase en nous livrant à une rapide, mais rigoureuse association d'idées.
[19/01/12 21:28:21] Olivier Bleys: Il s'agit, en quelque sorte, de nous livre à l'écriture automatique et de concurrencer les générateurs automatiques de texte apparus dans les années 1980 qui, à partir d'un extrait comme celui-ci, pouvait produire des lignes presque à l'infini.
[19/01/12 21:28:39] Olivier Bleys: Qui voudrait prendre part à l'expérience ?
[19/01/12 21:29:36] atelier_Juliette Porte: Bonsoir, bonne année, j'ai lu ce que j'ai manqué, et je veux bien prendre part à cette expérience! =)
[19/01/12 21:29:47] Olivier Bleys: Bonsoir Juliette, bonne année à toi aussi !
[19/01/12 21:30:17] Olivier Bleys: Nous sommes très peu, mais quelques-uns quand même, de quoi nous amuser avec les mots.
[19/01/12 21:30:33] Olivier Bleys: Bien, Juliette, quelle est ta phrase, prélevée dans le Monde ?
[19/01/12 21:31:07] atelier_Thomas LeGuennic: (Je n'avais pas compris que c'était un exercice collectif)
[19/01/12 21:31:29] atelier_Juliette Porte: "100 voix contre zéro" , c'est citation en plein milieu de l'article de une
[19/01/12 21:32:46] Olivier Bleys: @Thomas : je pensais plutôt à plusieurs exercices, simultanés. Chacun prélève une phrase, mais l'on peut intervenir sur les textes des autres. Si nous travaillons tous sur le même texte, ça deviendra très vite (trop vite) polyphonique, et l'on risque de s'y perdre.
[19/01/12 21:34:12] Olivier Bleys: @Juliette : ok, " 100 voix contre zéro ". Je te propose de définir d'emblée un cadre compatible avec cet énoncé. Il y a différentes voies (sic) : un article politique sur les élections, un score de match, un concert vocal, ou autre chose. As-tu une idée ?
[19/01/12 21:35:17] atelier_Juliette Porte: Dans l'article, le contexte est le vote d'une loi au Sénat, donc je suppose qu'on écarte le contexte d'un vote (quel qu'il soit)?
[19/01/12 21:37:01] atelier_Juliette Porte: ou alors un vote quand même? (j'avoue que cette phrase me fait tout de suite penser à un vote)
[19/01/12 21:37:02] Olivier Bleys: @Juliette : tu peux choisir d'épouser le cadre ou de t'en affranchir.
[19/01/12 21:37:20] Olivier Bleys: Sens-toi libre !
[19/01/12 21:39:09] atelier_Juliette Porte: le contexte d'un tout petit village de 100 électeurs, qui votent tous pour le même candidat à la mairie, politiquement orienté à (là je réfléchit)
[19/01/12 21:39:22] atelier_Juliette Porte: un parti extrême, droite ou gauche
[19/01/12 21:39:32] Olivier Bleys: Bien. Je suis.
[19/01/12 21:39:42] atelier_Juliette Porte: genre le Parti de France
[19/01/12 21:40:04] Olivier Bleys: Essaie de trouver un mobile commun à tous ces électeurs.
[19/01/12 21:40:13] atelier_Juliette Porte: pardon, Parti de la France (de Carl Lang)
[19/01/12 21:40:26] Olivier Bleys: Pourquoi votent-ils tous la même chose ? Le maire est-il très charismatique ? En place depuis quarante ans, et connaissant tout le monde ?
[19/01/12 21:41:02] Olivier Bleys: Ou, démagogue, proposant le doublement des salaires, la suppression des taxes et un éclairage public multicolore ?
[19/01/12 21:41:07] Olivier Bleys: D'abord, qui habite ce village ?
[19/01/12 21:43:51] atelier_Juliette Porte: Un tout petit village, je le voies plutôt à la campagne, bien rural, avec plus de vaches que de gens, donc... il faut défendre l'agriculture française, et le maire propose de moderniser l'agriculture, enfin les électeurs votent tous pour le même pour ses propositions politiques
[19/01/12 21:44:30] Olivier Bleys: Pourtant, je suppose que les autres candidats sont aussi des ruraux et donc, qu'ils défendent un programme plus ou moins convergent ?
[19/01/12 21:44:37] Olivier Bleys: Qu'est-ce qui distinguerait celui-ci ?
[19/01/12 21:45:19] Olivier Bleys: Et s'il notait plutôt le droit de vote aux animaux ?
[19/01/12 21:45:27] Olivier Bleys: Plus de vaches que de gens, ça pourrait aider.
[19/01/12 21:45:47] Olivier Bleys: Un agriculteur voterait au prorata du nombre d'animaux dans son cheptel
[19/01/12 21:48:27] atelier_Juliette Porte: C'est un vieux réac' qui propose une "protection" du village par une taxe sur les produits. Tous ceux qui voudraient acheter les produits, et qui ne seraient pas habitants, devraient payer une taxe en plus, ce qui permettrait (dans l'idée du maire) de gagner des sous et d'augmenter les rendements, etc. Alors que les autres candidats (disons deux candidats), l'un serait déjà maire depuis 40 ans et les gens en ont marre, et l'autre, à l'opposé de celui élu, serait plutôt un jeune qui ne vit pas dans le village depuis très longtemps et souhaitait une ouverture, une modernité qui ne convenait pas aux habitants
[19/01/12 21:48:45] atelier_Juliette Porte: ça fait plein de clichés d'un coup sur la France rurale! :D
[19/01/12 21:49:37] atelier_Juliette Porte: ah oui le droit de vote aux vaches, ça c'est sympa, mais seulement à partir de leur majorité (y'a pas de raison!)
[19/01/12 21:50:30] Olivier Bleys: C'est bien parti !
[19/01/12 21:50:34] atelier_Antoine Beaur: Le nombre restreint de votant me fait penser que cette histoire pourrait prendre place à une époque où le suffrage universelle n'est pas encore instauré.
[19/01/12 21:50:55] atelier_Antoine Beaur: Par exemple, en france sous la restauration.
[19/01/12 21:51:26] Olivier Bleys: Pour que la taxe ait une chance d'être appliquée, il faut que les produits du village aient quelque chose de spécial, qu'on ne trouve pas ailleurs, qu'ils soient supérieurement attractifs. Quelle pourrait être leur spécificité ?
[19/01/12 21:52:20] atelier_Juliette Porte: Les fromages sont faits avec du lait de vache QUI VOTENT, alors ça c'est la classe, ça explique tout!
[19/01/12 21:53:49] atelier_Juliette Porte: Mais sinon, c'est justement la faiblesse de l'argumentation du maire, qui croit que les gens vont continuer à acheter les produits sans se laisser décourager par la taxe, alors que finalement il propose tout simplement un repli sur lui même du village, une sorte de protectionisme enclavé dans la France
[19/01/12 21:54:19] atelier_Thomas LeGuennic: (comme un air de déjà vu…)
[19/01/12 21:54:33] atelier_Antoine Beaur: Les vaches qui votent?
[19/01/12 21:55:00] atelier_Antoine Beaur: et la marmotte, elle met le bulletin dans l'urne. Etonnant non?
[19/01/12 21:55:08] atelier_Juliette Porte: Je veux bien que ça se passe sous la restauration (mais alors le PDF n'existe pas encore). Bah oui évidemment je suis influencée par un certain programme dévoilé la semaine dernière. Mais c'est ça le principe de l'écriture automatique non?
[19/01/12 21:55:45] atelier_Antoine Beaur: (c'était une simple proposition)
[19/01/12 21:56:03] atelier_Juliette Porte: Oui oui les vaches qui votent. Un "meuh", je vote intel. Deux "meuh", je vote pour l'autre, c'est très simple :D
[19/01/12 21:56:18] atelier_Antoine Beaur: 'fectivement, j'avais pas vu çà comme çà^^
[19/01/12 21:57:15] Olivier Bleys: Ça pourrait être (assez) sérieux. Un parti très extrême soutiendrait que, puisqu'on donne le droit de vote aux étrangers, on pourrait l'offrir aussi aux animaux, dont certains (peut-être pas les vaches mais, tiens, les chiens de chasse) sont réputés pour leur intelligence.
[19/01/12 21:57:44] Olivier Bleys: Ce parti prônerait l'amour des bêtes, leur reconnaîtrait les mêmes droits qu'aux humains.
[19/01/12 21:57:47] atelier_Antoine Beaur: Peut être qu'un progrès scientifique est à l'origine de cette décision
[19/01/12 21:57:58] Olivier Bleys: Oui, plausible, d'ailleurs.
[19/01/12 21:58:40] atelier_Thomas LeGuennic: Ce sont des anti-spécistes ?
[19/01/12 21:58:57] Olivier Bleys: Des savants seraient parvenus à la conclusion que les animaux, non seulement parlent, mais conspuent ouvertement l'humanité dans leur langage. S'ils ont décidé de ne pas interférer avec la civilisation humaine, c'est par sagesse, non par soumission.
[19/01/12 21:59:13] Olivier Bleys: J'ai entendu une thèse approchante au sujet des baleines.
[19/01/12 21:59:45] Olivier Bleys: Bref, Juliette, maintenant qu'un décor est planté, nous pourrions accompagner la petite phrase prélevée dans l'article d'autres de ton invention ?
[19/01/12 22:00:57] Olivier Bleys: Exemple : " 100 voix contre zéro. C'était le résultat du premier dépouillement, achevé à vingt-heures quarante-cinq dans la salle du conseil municipal de la Grande Vareuse. " etc.
[19/01/12 22:02:57] atelier_Juliette Porte: "Aujourd'hui, votez pour la modernité, pour la nouveauté et le changement!" clamait M. Lemaire, élu à 100% des voix dans un petit village de campagne. Les habitants, séduits par sa philantropie et son amour des bêtes, l'ont en effet élu à  l'unanimité."
[19/01/12 22:03:30] atelier_Juliette Porte: heu plutôt "dans ce petit village"
[19/01/12 22:04:44] Olivier Bleys: Oui, tu peux cerner encore géographiquement, sinon le décor est un peu pâle. Soit en apportant des précisions géographiques : " dans ce petit village rural du Perche. ", soit en décrivant ce qui l'entoure : " dans ce petit village environné de champs de colza en fleurs. "
[19/01/12 22:06:04] Olivier Bleys: N'hésite pas à donner encore la parole au maire, c'est plus vivant. Par exemple " Je n'ai jamais douté de ma victoire. Ce qui se passe entre les Verdiens et moi, ce n'est pas de la politique, c'est une histoire d'amour. Et elle dure depuis onze ans ! "
[19/01/12 22:06:16] atelier_Juliette Porte: Les 101 vaches majeures plaisiblement installées dans les plaines qui entourent le village sur plus de 40 hectares à la ronde, se sont immédiatement vues reconnu le droit de vote, dès les prochaines élections.
[19/01/12 22:07:01] Olivier Bleys: L'idée qu'une vache dispose du droit de vote n'est pas commune. Donc, il faut l'introduire.
[19/01/12 22:08:19] Olivier Bleys: Avec une formule qui marque l'incongruité de la situation : " Le suffrage universel s'applique-t-il aux animaux ? Le nouveau maire est de cette opinion qui, compte bien, dès le début de sa magistrature, introduire dans le code municipal cette réforme d'ampleur. " etc.
[19/01/12 22:09:27] atelier_Juliette Porte: "Il me semble extrêmement important d'accorder ce droit aux animaux qui nous accompagnent si fidèlement depuis tant d'années, clamait M. Lemaire encore un jour avant les élections. Elles sont douces, calmes, et bien plus intelligentes que les citadins de visite, tel que mon concurrent, le pensent. Elles sauront faire le bon choix lors des élections à venir, qui rappelons-le, seront cette fois des élections nationales, puisqu'il s'agira d'élire notre président de la République."
[19/01/12 22:10:00] Olivier Bleys: Ça fonctionne ! Et c'est drôle !
[19/01/12 22:10:27] atelier_Juliette Porte: Le journal poursuit: "Le conseil constitutionnel a déjà aggréé à la mise en acte de cette proposition, qu'il trouve en parfaite compatibilité avec la constitution et particulièrement en avance sur son temps
[19/01/12 22:10:31] Olivier Bleys: Il faudrait reprendre tous ces éléments pour aboutir à un texte uni, et travailler alors les transitions.
[19/01/12 22:12:02] Olivier Bleys: Pour dramatiser le sujet, introduire du conflit et donc fixer l'intérêt du lecteur, je suggère de créer des opposants, d'ouvrir une polémique. Le conseil constitutionnel ne peut immédiatement donner son aval, ou alors, il doit affronter la lever de boucliers de certains parlementaires, ainsi que d'associations comme l'Union rationaliste.
[19/01/12 22:12:36] Olivier Bleys: Notamment, l'allusion du maire aux " citadins en visite " pourrait être un point de crispation.
[19/01/12 22:13:04] Olivier Bleys: Et s'il évoquait directement les Parisiens qui ne respectent rien, qui garent leurs grosses berlines n'importe où et nous parlent comme à des demeurés ?
[19/01/12 22:19:05] atelier_Juliette Porte: Dans ce cas, l'article poursuivrait: " Le principal ex-concurrent de M. Lemaire, dont le nom échappe au rédacteur du présent article (nous espérons que les lecteurs voudront bien nous pardonner ce regrettable oubli), s'est senti particulièrement offensé par l'attaque de notre nouveau le décrivant comme un "parigot du 18è", arguant qu'il vient du 19è, et plus encore par l'attaque concernant sa voiture qui ne compte pas 15 places, mais 12. Extrêmement vexé, il a à son tour répliqué en traitant M. Lemaire de "Monsieur "Meuh"", ce qui est, avouons-le en toute équité, fort peu élégant
[19/01/12 22:19:40] atelier_Juliette Porte: Bon je travaille pas les transitions, mais pour revenir sur le conseil constitutionnel:
[19/01/12 22:19:47] Olivier Bleys: oui…
[19/01/12 22:21:18] Olivier Bleys: Ce pourrait être intéressant de donner une dimension européenne, voire internationale à cette affaire. La décision du conseil constitutionnel pourrait servir à fonder un nouveau droit des animaux. Le petit maire de ce village perdu deviendrait une vedette, un porte-parole de la gent animale !
[19/01/12 22:21:25] Olivier Bleys: Voire le nouvel époux de Bardot ?
[19/01/12 22:21:39] atelier_Juliette Porte: "Les tensions parmi les parlementaires étaient aussi bien présentes: les plus réactionnaires d'entre eux ont bien insité sur le fait que les vaches devaient non seulement être majeures, mais également vaccinées, avant de se voir accorder le droit de vote.
[19/01/12 22:24:21] Olivier Bleys: Quelqu'un pourrait soulever la question des maladies animales, particulièrement la maladie de la vache folle qui, note-t-il, menace la lucidité du vote.
[19/01/12 22:24:30] atelier_Juliette Porte: Ils ont aussi exprimé leur point de vue à propos des autres mesures phares de M. Lemaire, notamment à propos de la taxe qui doit être imposée sur les produits villageois à tous les acheteurs non-verdois. Le montant de cette taxe initialement prévu était de 25%, mais ils estimaient ce pourcentage trop élevé et il a été réduit, à la satisfaction générale et grâce à l'extrême complaisance du nouveau maire, à 24'5%
[19/01/12 22:25:03] Olivier Bleys: Très drôle !
[19/01/12 22:25:38] Olivier Bleys: Tu devrais cibler plus précisément ces produits, voire les énumérer, pour qu'on s'en fasse une image. De quoi s'agit-il ? Seulement produits agricoles ?
[19/01/12 22:26:24] atelier_Juliette Porte: L'argent ainsi collecté par le village permettra à celui-ci de moedrniser son agriculture mais surtout d'acquérir des vaccins contre la vache folle, fabriqués en Ethiopie par des salariés qui ne sont pas majeurs puisqu'ils ont 12 ans.
[19/01/12 22:26:36] Olivier Bleys: Ou reste-t-il une manufacture de quelque chose (prothèses mammaires ? préservatifs ? crucifix en plastique moulé ?) qui fait encore travailler une dizaine de personnes, et possède des clients dans le monde entier ?
[19/01/12 22:31:19] atelier_Juliette Porte: Du coup, par philantropie pure, M. Lemaire a décidé de faire importer ses vaccins non pas d'Ethiopie mais du japon. Il s'est heurté à un nouveau problème: les japonnais, ignorant ce qu'est une vache (encore des citadins), ont tout bonnement refuser l'exportation de leur vaccins. Il semble que le droit des animaux ne soit pas une valeur encore universellement reconnue partout dans le monde. Alors, en désespoir de cause, M. Lemaire s'est tourné vers un partenaire européen, la Suède. La Suède a prêté une oreille attentive aux réclamations de M. lemaire et a bien volontier vendu les vaccins -nos vaches bien aimées pourront mourir en paix dans nos champs de colzat.
[19/01/12 22:32:18] Olivier Bleys: En outre, les Japonais pêchent la baleine au mépris du droit international, ce que M. Lemaire, bafoué, n'a pas manqué de leur rappeler — source d'un grave incident diplomatique entre nos deux pays.
[19/01/12 22:32:59] Olivier Bleys: Le temps va nous manquer pour travailler les transitions mais, après avoir réuni toutes ces idées, comme tu prendrais des notes en vrac sur un carnet, je te propose d'établir une sorte de plan pour les mettre en ordre.
[19/01/12 22:33:11] Olivier Bleys: Ce serait le plan de l'article.
[19/01/12 22:35:06] Olivier Bleys: Pour information, dans les années 1980 est paru un livre, " L'écriture créative " de Louis Timbal Duclaux, aux éditions Retz, qui indiquait plusieurs méthodes destinées à stimuler la créativité rédactionnelle. Cet ouvrage inclut quelques propositions intéressantes — comment, par exemple, former une " galaxie de mots ", à la fois ouverte et ordonnée, autour d'une idée-germe.
[19/01/12 22:35:14] Olivier Bleys: C'est un peu ce que nous faisons ce soir…
[19/01/12 22:35:27] Olivier Bleys: Nous stimulons nos cerveaux droits !
[19/01/12 22:35:41] Olivier Bleys: Mais revenons à ton texte, Juliette.
[19/01/12 22:35:52] Olivier Bleys: Voilà une ébauche de plan, ou plutôt un début :
[19/01/12 22:37:08] Olivier Bleys: 1 / description " mise en scène " du premier contact avec le maire, rencontré pour l'interview. " Au seuil d'une vieille ferme délabrée, un homme entre deux âges, moustache gauloise et œil rieur, nous accueille en bleu de travail "
[19/01/12 22:38:13] Olivier Bleys: 2 / début du témoignage du maire, livrant ses sentiments après l'élection : " ma vie a changé. Rien ne sera plus comme avant. Mes amis sont devenus des administrés. L'avenir nous appartient mais maintenant, il faut relever nos manches ! "
[19/01/12 22:40:09] Olivier Bleys: 3 / on élargit le cadre en introduisant un rapide portrait géographique et économique de la région et du village : " Les mots de M. Lemaire résonnent avec une particulière acuité dans cette région rurale, où plus de la moitié de la population travaille aux champs. Ici, tous les jeunes veulent reprendre l'exploitation familiale, qui… "
[19/01/12 22:40:27] Olivier Bleys: … que verrais-tu ensuite ? Tu peux l'exposer de façon plus concise que moi !
[19/01/12 22:42:42] atelier_Juliette Porte: 4/ le déroulement de l'élection, avec un bref retour sur le clash entre ruraux/citadins, et une transition "M. J'ai-oublié-son-nom proposait une politique qui ne vaut même pas la peine d'être exposée, à l'opposée de M. Lemaire qui, en amoureux des bêtes, a accordé le droit de vote aux vaches de notre belle contrée"
[19/01/12 22:42:59] atelier_Juliette Porte: 5/ L'histoire avec le conseil constitutionnel
[19/01/12 22:43:13] Olivier Bleys: Ok
[19/01/12 22:45:59] atelier_Juliette Porte: 6/ Une conclusion sur l'incident diplomatique qui prend une tournure mondiale, avec les japonnais pas contents, l'europe qui se réunit et qui est divisée, finalement, il est encore trop tôt pour dire comment finira cette histoire mais l'article peut faire des hypothèses comme "une probable sortie de l'union de la France et de la Suède, qui serait peut-être suivie par un éclatement de la zone entière"
[19/01/12 22:46:39] Olivier Bleys: Oui, j'aime beaucoup cette fin cataclysmique. Comment, partant d'un village sans histoire, on met la planète en ébullition !
[19/01/12 22:47:05] atelier_Thomas LeGuennic: ça veut dire qu'il ne faut pas que les vaches acquièrent le droit de vote ?
[19/01/12 22:47:26] Olivier Bleys: Ce peut être amusant de donner une ampleur extra-humaine à cette histoire : faire parler les vaches, leur confier des responsabilités, c'est remettre la nature en jeu.
[19/01/12 22:47:31] Olivier Bleys: ou plutôt dans le jeu
[19/01/12 22:48:49] Olivier Bleys: @Thomas : je ne sais pas si les vaches doivent voter ! Il me semble qu'elles ne voteraient pas plus légèrement que certains de nos concitoyens. On lit tous les jours des choses étonnantes au sujet des vaches. J'ai appris récemment que, dans les champs, elles s'alignaient sur les champ magnétique terrestre, ce que révèlent, paraît-il, les prises de vue aériennes.
[19/01/12 22:49:21] atelier_Thomas LeGuennic: Diantre !
[19/01/12 22:50:11] Olivier Bleys: Une chose est sûre (conclusion humoristique possible pour l'article de Juliette) : avec deux ou trois taureaux de son côté, M. Lemaire dispose d'un parti viril qui ne craint plus les bagarres après l'annonce des résultats, et d'un service d'ordre à toute épreuve.
[19/01/12 22:50:23] atelier_Antoine Beaur: héhé
[19/01/12 22:50:52] Olivier Bleys: Mais quelqu'un pourrait lancer un nouveau : " mort aux vaches " !
[19/01/12 22:51:45] atelier_Juliette Porte: Et l'année prochaine, les vaches pourraient faire basculer le vote d'un côté ou de l'autre.
[19/01/12 22:52:15] atelier_Juliette Porte: Ou alors, lors des élections à la mairie suivante, elles pourraient voter contre M. Lemaire
[19/01/12 22:52:18] atelier_Antoine Beaur: L'Inde prendra probablement une position radicale sur la scène internationale
[19/01/12 22:53:02] Olivier Bleys: @Juliette : oui, et du coup, les éleveurs les soigneraient comme des bêtes à concours. Etables chauffées, pâturages climatisés, nourriture abondante, massages des pis…
[19/01/12 22:53:23] atelier_Juliette Porte: Pour un candidat qui leur retire aussitôt ce droit, ce qui prouverait qu'en fait, elle ne votent pas plus intelligemment que les gens, et que la fin de l'UE a eu pour origine une polémique qui n'avait pas lieu d'être
[19/01/12 22:54:10] Olivier Bleys: Vous êtes en train de transformer l'article en fable animalière, digne de la Fontaine ! Curieux comme avec les bêtes, la morale s'invite tout naturellement…
[19/01/12 22:54:40] atelier_Juliette Porte: Antoine: Oui et les Etats Unis, qui seraient pour la France (obligés, ils gracient bien une dinde tous les ans!)
[19/01/12 22:55:02] Olivier Bleys: @Juliette : si le candidat trahit sa parole, les vaches pourraient se venger d'une façon plus brutale que les électeurs humains, rôdés à la trahison de leurs édiles, et qui en ont vu d'autres.
[19/01/12 22:55:38] Olivier Bleys: Avec les Etats-Unis, se poserait la question des vaches transgéniques.
[19/01/12 22:55:45] Olivier Bleys: Et de l'eugénisme animalier
[19/01/12 22:56:03] Olivier Bleys: … jusqu'au jour, bien sûr, où une vache se présenterait aux élections humaines !
[19/01/12 22:56:16] Olivier Bleys: Comme pour certaines maladies, la barrière inter-espèces serait franchie !
[19/01/12 22:56:31] Olivier Bleys: Ce n'est plus un article, c'est un livre que nous sommes en train de développer !
[19/01/12 22:56:39] atelier_Juliette Porte: ça dépend, si on imagine qu'en fait, les vaches ne sont pas intelligentes: en fait elles votent au pif, sans comprendre ce qu'on leur demande, et il s'avère qu'elles élisent sans le vouloir ni le savoir, un candidat qui n'en a rien à faire du droit de vote des vaches
[19/01/12 22:57:19] atelier_Juliette Porte: Mais l'idée des vaches intelligentes est sans doute plus intéressante puisqu'elle permet d'aller plus loin
[19/01/12 22:57:43] atelier_Antoine Beaur: Faut pas aller trop loin non plus si çà doit loger dans un article
[19/01/12 22:58:28] Olivier Bleys: Ce pourrait être un dossier. Le sujet est assez étonnant pour mériter un développement plus long !
[19/01/12 22:58:32] atelier_Juliette Porte: Mais imaginons que les hommes croient deviner leur "langage", et croient que l'une d'elle veut se présenter, et interprètent leur vote comme pour la vache: la vache devient maire du village
[19/01/12 22:59:05] atelier_Juliette Porte: en fait on peut aller très loin même en restant dans l'idée de vaches tout à fait normales
[19/01/12 22:59:14] atelier_Antoine Beaur: Le vrai défi serait d'essayer de résumer tout cela en une seule dépêche AFP
[19/01/12 22:59:23] Olivier Bleys: Chiche ?
[19/01/12 22:59:36] Olivier Bleys: quelle longueur standard pour les dépêches AFP ?
[19/01/12 23:00:30] atelier_Juliette Porte: entre 5 et 10 paragraphes de 3 à 5 lignes
[19/01/12 23:00:53] atelier_Antoine Beaur: Je pensais cela plus court.
[19/01/12 23:00:57] atelier_Juliette Porte: je crois que c'est à peu près la moyenne
[19/01/12 23:01:40] atelier_Juliette Porte: Oui, je viens d'en voir plusieurs c'est vrai en fait c'est plus court
[19/01/12 23:02:10] atelier_Juliette Porte: les paragraphes font 3 lignes, et il y en a 6 ou 7
[19/01/12 23:02:43] Olivier Bleys: Il est un peu tard, ce soir, pour entamer ce travail de synthèse. Du moins de mon côté. Mais si quelqu'un veut relever le défi, c'est volontiers !
[19/01/12 23:03:10] atelier_Juliette Porte: Je veux bien, mais pour moi c'est pareil, pas ce soir
[19/01/12 23:04:01] atelier_Juliette Porte: C'est à dire qu'il faut enlever toutes les fioritures, le texte ne sera pas du tout semblable à celui qu'on vient d'écrire
[19/01/12 23:04:21] Olivier Bleys: Au demeurant, l'objectif de la petite construction mentale à laquelle nous nous sommes livrés, ce soir, n'était pas d'ordonner nos idées — ou très superficiellement —, plutôt de les laisser courir, de sonder le plus loin possible les thèses qui émergeaient spontanément…
[19/01/12 23:05:15] Olivier Bleys: Bref, d'exercer l'hémisphère du droit du cerveau, qu'un assez large consensus scientifique désigne comme celui des activités créatives, de l'imagination, de la fantaisie…
[19/01/12 23:06:34] atelier_Antoine Beaur: oui. En y réflechissant, c'est un exercice que je pratique déjà régulièrement grâce au Jeu de Rôle, création/improvisation de scénario oblige.
 [19/01/12 23:11:16] Olivier Bleys: C'est une idée, pour une prochaine séance virtuelle. Le jeu de rôle est une construction narrative modulaire, avec des choix opérés par les personnages qui affectent l'histoire… Tout à fait dans nos cordes.
 [19/01/12 23:15:04] Olivier Bleys: Sur ces bonnes paroles, je m'apprête à vous quitter. Passez une excellente fin de soirée.
[19/01/12 23:15:13] atelier_Antoine Beaur: de même
[19/01/12 23:15:17] atelier_Antoine Beaur: et merci
[19/01/12 23:15:27] atelier_Juliette Porte: merci, bonne soirée!
[19/01/12 23:15:28] atelier_Thomas LeGuennic: Bonne soirée, merci !